Les moustiques au Sri Lanka 

Les moustiques tigre au sri Lanka

Ces dernières années, le nombre d’individus qui ont contractés la dengue à explosé au Sri Lanka. Cette maladie très grave est transmise par le moustique.

 

Les zones à risques :

Le risque d’attraper la dengue dépend de l’endroit où vous vous trouvez et de l’heure de la journée. C’est un problème principal dans certaines parties de l’île, en particulier dans la partie occidentale, à l’intérieur de Colombo . Cependant, le risque est plus faible dan les zones côtières du sud.

 

Comment se protéger des moustiques :

Vous devriez porter des manches longues et des pantalons longs dès le crépuscule. Il est important de s’asperger de produits contenant de la IR3535. Par exemple, vous avez l’excellent Cinq sur Cinq Tropic + Cinq sur Cinq vêtements

Nous l’avons toujours avec nous lorsque nous y allons et l’utilisons dès le soir. Assurez-vous que votre chambre dispose de la climatisation ou d’un ventilateur à fond lorsque vous dormez. Les moustiquaires sur le lit sont également très efficaces.

Les moustiques de la dengue ne voyagent pas loin de leur lieu de naissance. Donc, si votre hôtel ou votre résidence pratique une bonne lutte contre les moustiques, le risque de contracter la dingue est faible.

Il faut également porter des hauts à manches longues et un pantalon long le plus souvent possible malgré la chaleur surtout à la tombée de la nuit.
Les moustiques peuvent piquer à travers des vêtements minces, alors vaporisez-y un insecticide spécial vêtement.

Malheureusement, la dengue n’est pas la seule maladie que l’on peut attraper au Sri Lanka. Il est important de vérifier que tous vos vaccins à faire pour le Sri Lanka soient à jour.

 

Mon expérience personnelle

Personnellement, je n’ai pas été trop attaqué par les moustiques au Sri Lanka. Bien sur, j’ai eu quelques piqûres, mais loin de ce que je m’imaginais. En effet, l’ex pays de Ceylan étant une île tropicale, je pensais voir des nuées de moustiques mais il n’en était rien.

Cependant, Je pense que les piqûres de moustiques varie beaucoup d’une personne à une autre. Ils semblent en préférer certains plus que d’autres. Par exemple, une amie voyageait avec nous lors de notre dernier voyage et avait oublié le sien. Nous sommes allé en pharmacie en acheter un avec elle.

On remarque très vite que les dosages ne sont pas les mêmes et sont moins beaucoup moins puissants que ceux d’Europe. D’ailleurs, ils ne contiennent pas de DEET qui est l’une des meilleures subtances anti moustique.  Résultat, elle a été piquée plusieurs fois par nuit. Les démangeaisons étaient très fortes.

Elle est donc repartie dans une autre parapharmacie pour acheter le même que nous (à savoir le spray 5/5 zone tropicale) et le prix était 3 fois plus cher qu’en France ! Nous vous conseillons donc de l’acheter avant de partir.