Éléphants morts

Les autorités sri-lankaises ont ouvert une enquête après la découverte de sept éléphants morts la semaine dernière suite à un empoisonnement présumé.

Éléphants mortsQuatre corps ont été découverts vendredi et trois autres samedi dans la réserve forestière de Habarana.

Les autorités ont indiqué que tous les éléphants retrouvées étaient des femelles du même troupeau et une était en gestation.

Les responsables de la faune et de la sécurité continuent de rechercher dans la région des traces d’éléphants morts.

Les examens post mortem préliminaires ont commencé au cours du week-end. Bien que la cause de leur mort n’ait pas encore été déterminée, les autorités soupçonnent des villageois en colère d’avoir détruit leurs cultures.

Lundi, un autre éléphant a été retrouvé mort par balle dans la réserve centrale du Sri Lanka, mais on ignore si les décès sont liés.

Tuer des éléphants sauvages est illégal dans le pays, bien que les populations d’éléphants entrent souvent en conflit avec les communautés rurales.

L’expansion des villages et des fermes a contribué à une perte d’habitat et de réserves de nourriture et d’eau pour les animaux.

Des dizaines d’éléphants sont maintenus en captivité pour augmenter les revenus des touristes, tandis que d’autres sont contraints de marcher lors des festivals locaux.

Laisser un commentaire