Ella au Sri Lanka



Train à Ella
Ella est un charmant village sri-lankais, plein de contrastes. Situé dans la région de Dabulla, dans la zone montagneuse de l’île, vous serez frappé par l’opposition qui règne entre l’ambiance dans le village et le cadre naturel présent tout autour.

En effet, perché à 1000 mètres d’altitude, Ella évolue dans une nature à couper le souffle, entre champs de thé, montagnes et cascades, cependant le village est très « européanisé ».

Ce dernier n’est constitué que d’une seule rue principale qui descend depuis la gare dans laquelle on ne retrouve que des hôtels, des restaurants et des boutiques. L’ambiance particulière que l’on retrouve dans cette rue peut plaire à certains, tout comme repousser certains autres… Une fois la nuit tombée, la musique résonne dans chaque établissement et c’est le moment idéal pour partager un bon repas en amoureux éclairé à la lueur d’une bougie ou pour boire une bière entre amis en terrasse.

Si vous n’aimez pas ce genre d’ambiance, ne vous arrêtez pas à cette vitrine que propose Ella, le village a bien plus à offrir si vous prenez la peine de vous éloigner un petit peu de cette grande rue animée.

Bien que très touristique, Ella reste une étape agréable lors d’un séjour au Sri Lanka.

Comment se rendre à Ella ?



Il y a plusieurs façons de vous rendre à Ella et ce depuis pratiquement toutes les parties de l’île. Cependant nous vous conseillons de prendre le train. En effet, Ella est située sur la ligne de train qui relie Polagahawela à Badulla et cette ligne figure parmi les plus belles du pays. Le trajet vous permettra de sillonner à travers de magnifiques panoramas composés de champs de thé et souvent à flanc de montagne. Le trajet est parfois long car le dénivelé est important, par exemple depuis Kandy il vous faudra d’abord rejoindre la gare de Peradeniya et ensuite il faut compter six bonnes heures pour arriver à la gare d’Ella. Le trajet vaut vraiment la peine et constitue une excursion à lui tout seul.

Si vous venez du sud de l’île ou de la côte est, pas de panique. De nombreuses lignes de bus vous permettent d’accéder à Ella mais avec souvent de nombreux changements. Les bus vous déposeront en bas de la grande rue (tandis que la station de train se situe en haut de cette rue). A titre d’exemple, depuis le parc national d’Uda Walawe, il faut compter environs 3h00 de bus avec un changement.

Quoi faire ? Quoi visiter ?

Petit pic d'adam à Ella
Si le centre du village est dénué de tout intérêt touristique, il vous faudra au moins deux jours pour profiter de tout ce que peux offrir la nature environnante d’Ella !



Tout d’abord la randonnée ou les ballades au milieu des champs de thé. Les deux randonnées principales à faire au départ d’Ella sont assez faciles mais offre de très beaux panorama en pleine nature.

La première est celle qui vous permet de monter en haut du Little Adam’s Peak. Si vous ne vous sentez pas capable d’affronter l’Adam’s Peak, la version miniature est faite pour vous ! Il faut compter entre 30 et 45 minutes de ballade entre les plantations de thés pour arriver en haut et pouvoir profiter de la magnifique vue.

La deuxième est plus longue (4h aller-retour environ avec quelques pauses) mais le point de vue est encore plus impressionnant par beau temps. Le début de la randonnée se fait en longeant la voie ferrée et la dernière partie est la plus éprouvant car ça grimpe. N’hésitez pas à demander votre chemin aux locaux que vous rencontrerez mais ne prenez pas de guide car cela ne vaut pas la peine.

Si vous aimez la nature, les cascades de Rawana vous offriront un moment de détentes agréables. Situées à moins de dix minutes du village en bus et au bord de la route (petit point négatif), vous pourrez profiter des cascades pour vous rafraîchir lors d’une petite baignade très agréable au milieu des sri lankais.

Si vous êtes plus intéressé par les visites culturelles, Ella vous propose également de nombreuses options : le pont à 9 arches avec un beau panorama pour les photos, le jardin à épices qui ne coûte que 100 roupies l’entrée avec une visite faite par un sri-lankais passionné, ou encore la visite d’une des nombreuses usines à thé (attention car elles ne sont pas toujours ouvertes surtout le week-end…).